CE week end.

Écrit par sur 21 juillet 2022

Bilan d’une nouvelle opération de contrôles routiers en zone urbaine

Dans la continuité des opérations de contrôles routiers menées depuis le début du mois de juillet et axées sur la lutte contre les comportements dangereux au volant, une nouvelle opération « coup de poing » de contrôles routiers a été réalisée le week-end des 16 et 17 juillet, par les forces de Gendarmerie et de Police nationale, en lien avec les mutoï et les équipes municipales de Punaauia, de Faa’a, de Papeete et de Pirae.

Ces contrôles routiers portaient notamment sur les deux-roues (kits, équipements de sécurité, vérifications des assurances et des permis, lutte contre les rodéos), ainsi que sur la lutte contre les conduites addictives (alcool, stupéfiants…).

Lors de cette opération, plus de soixante-dix personnels de la police et de la gendarmerie, en coordination avec les mutoï de Punaauia, de Faa’a, de Papeete et Pirae et les équipes cynophiles étaient engagés de manière coordonnée afin de lutter contre les différentes formes d’insécurité routière.

Plus de 1 200 véhicules dont 190 deux-roues ont été contrôlés et 120 infractions constatées par les forces de l’ordre à l’occasion des différents contrôles réalisés dont notamment : 629 dépistages alcoolémie et 24 infractions pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique ; 2 infractions pour conduite sous stupéfiant et 3 détentions de produits stupéfiants ; 25 excès de vitesse et 10 défauts de permis de conduire ou d’assurance ;

Les deux roues, motorisés ou non ont également fait l’objet de contrôles spécifiques concernant le port du casque avec quatre infractions pour casque non homologué et treize infractions pour absence de dispositif d’éclairage.

Un accident corporel est à déplorer à Papeete entre trois véhicules dont 1 deux-roues causant des blessés corporels.

Dix-sept personnes ont déjà perdu la vie sur les routes

Depuis le 7 juillet, début de l’opération spéciale durant les vacances scolaires, les forces de police et de gendarmerie nationales engagées sur les routes ont relevé 178 dépistages stupéfiants et 6 infractions ; 70 infractions pour non port de la ceinture de sécurité ou absence de dispositif de sécurité pour les enfants ; 55 conduites en état d’alcoolémie, dont 23 délictuelles ; 47 conduites sans permis et 6 rétentions de permis de conduire suite à infractions ; 44 infractions pour non port du casque ; 39 infractions pour téléphone au volant et 35 excès de vitesse.

Depuis le début de l’année, 17 personnes ont perdu la vie sur les routes du Fenua, dont 11 conducteurs de deux-roues et autant de familles ont été endeuillées.

Le Haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, a indiqué que les forces de sécurité restent mobilisées sur les routes de tous les archipels tout au long de l’année.

Cette présence sur la route doit obligatoirement s’accompagner d’une prise de conscience de la part des conducteurs irresponsables qui causent des dégâts irréparables au sein des familles du Fenua.

Des réflexes simples (comme dormir sur place ou faire du co-voiturage…) sont souvent préférables, afin d’éviter de prendre la route et de mettre en danger ceux qui respectent le code de la route.

Que ce soit pour de courtes distances, pour des déplacements personnels ou professionnels, des accidents mortels peuvent être évités si nous respectons tous le code de la route et si nous adoptons des comportements responsables.

Le Haut-commissaire a eu l’occasion de rappeler que la sécurité routière reste une préoccupation constante des acteurs de l’Etat et du Pays.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Tahiti Web Radio

Tahiti Web Radio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Fashion Victims

23:30 24:00

Emission en cours

Fashion Victims

23:30 24:00