Jean-Luc Mélenchon ne cache pas sa satisfaction.

Écrit par sur 14 juin 2022

Législatives: Mélenchon claironne déjà…

Au pupitre, Jean-Luc Mélenchon ne cache pas sa satisfaction.

Les longues semaines de négociation entre La France insoumise et les autres partis de gauche pour mettre sur pied des candidatures d’union aux législatives n’auront pas été vaines.

Ce dimanche 12 juin, les électeurs ont placé la Nupes en tête du premier tour, au coude-à-coude avec le camp macroniste, à près de 26 %.

« Au terme du premier tour, le parti présidentiel est battu et défait », claironne celui qui a terminé troisième à la présidentielle. Derrière lui, Julien Bayou, patron d’EELV, Corinne Narassiguin, numéro deux du PS, et Ian Brossat, porte-parole du PCF, ont le sourire jusqu’aux oreilles. « Ce que l’on fait, c’est historique ! »

Et qu’importe si les projections des sondeurs ne donnent pas à la Nupes la majorité à l’Assemblée pour le second tour. Au milieu de la poignée de militants venus à la soirée électorale organisée dans le 10e arrondissement de Paris, Jean-Luc Mélenchon balaie les sondages d’un revers de main. « C’est les pourcentages qui comptent. Les projections, c’est pour calmer le bourgeois ! »

« Aujourd’hui, le débat est extrêmement clair : c’est eux ou nous », lance Ian Brossat, plantant le duel avec la majorité présidentielle. Capable de se maintenir dans la majorité des 577 circonscriptions, la Nupes s’affirme comme la première force d’opposition face à Emmanuel Macron. Et pour


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Continuer la lecture

Tahiti Web Radio

Tahiti Web Radio

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

Detroit Sessions

03:00 22:00

Emission en cours

Detroit Sessions

03:00 22:00